Les Gants

 

gants de cuir pour femmes et homme, gants en tissus de la Maison Quand les poules auront des gants

                             Gants pour Dames                   Gants “Quand les poules auront des Gants”                Gants pour Hommes

 

Le gant est l’accessoire de mode le mieux sous-employé à notre époque, alors que les gants permettent de transformer nos tenues en un tour de main.

Il vous protège, certes, du froid ou du vent, mais il finit aussi votre tenue, la transforme, lui donne une allure plus habillée, plus classique, plus sport, plus vive, plus fantaisie

Pour cela il suffit de choisir le modèle , son cuir , ses coutures , sa couleur .

Trop souvent les gens se gantent trop large ou trop long .

Le gant doit vous tenir la main, il ne doit pas flotter sur elle. Il doit d’abord vous serrer la main . Ainsi il se présentera mieux quand vous le porterez .

 

gants-marseille

(photo: Michel Djaoui)                                                       Les outils du Gantier

 

Et il en existe de toutes sortes :

  • le gant classique, parfois avec une discrète fantaisie, qui vient souligner l’élégance de notre tenue.
  • le gant auto tout en agneau ou en « crochet et peau » ou la mitaine qui libère le bout de nos doigts.
  • le gant court qui nous rappelle les héroïnes des années 60 d’Alfred Hitchcock.
  • le gant long à porter avec un manteau manches ¾ ou même un blouson manche longue drapé sur le poignet.
  • le gant avec revers à porter en gant demi-long ou en gant presque court, la pointe du revers rabattue sur le dos et dans le creux de la main.
  • pour les grands froids ou les frileux le « mouton retourné » est  de rigueur dans toutes les couleurs du naturel au jaunes vif en passant   par le noir et le marron chocolat.

Les coutures utilisées en ganterie pour assembler les différentes pièces du gant varient selon la peausserie (le cuir) ou le style du modèle. Pour les plus habillés on préfèrera le piqué anglais ou le piqué brosser qui vont encore affiner les doigts. Pour les cuirs épais comme le pécari ou le cerf, le cousu main est plus approprié et le gant sera plus confortable.

Les cuirs ont chacun leurs spécificités. L’agneau, souple et lisse, sera plus raffiné, le chevreau aussi et même si il est légèrement moins satiné il offre un touché incomparable, très tactile, une seconde peau. Les cuirs grainés sont essentiellement le cerf et le pécari. La solidité et surtout le moelleux de la peau du pécari en font un cuir d’exception en ganterie.